"Jungle" de Calais : les travaux de destruction se poursuivent

Le déblaiement de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais) se poursuit. Quelques heures après le départ des derniers migrants, des engins de chantier ont pu intervenir sur le site.

FRANCE 2

Ce jeudi 27 octobre au matin, des pelleteuses entrent en action dans la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), bientôt tout aura disparu. Le souvenir, lui, restera pour les riverains, le propriétaire du centre équestre situé juste en face est venu en personne se rendre compte du démantèlement. "Ça fait drôle quand même, je suis parti de Calais Nord jusqu'au centre équestre je n’ai pas croisé un migrant, ce n’est pas arrivé depuis deux ans".

Fin des travaux lundi

Pour les voisins du bidonville, c'est le soulagement même si certains s'inquiètent déjà de l'après "jungle" dans leur région. "On est soulagé quand même parce qu'on se dit qu'on va récupérer notre route, notre tranquillité et puis notre bien-être surtout", explique cette femme. Certains migrants ont encore passé la nuit sur place sans incident. La préfecture a annoncé la fin des travaux de déblaiements pour lundi 31 octobre au soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un engin de chantier déblaie des cabanes, dans la \"jungle\" de Calais, le 27 octobre 2016.
Un engin de chantier déblaie des cabanes, dans la "jungle" de Calais, le 27 octobre 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)