DIRECT. "Nous devons démanteler complètement, définitivement le camp", déclare François Hollande à Calais

La ville est devenue un passage obligé pour les politiques en campagne.

François Hollande lors de son discours à Calais, le 26 septembre 2016.
François Hollande lors de son discours à Calais, le 26 septembre 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

François Hollande se rend lundi 26 septembre à Calais (Pas-de-Calais), où le campement de la "jungle" ne cesse de s'agrandir dans un climat de tension croissante. La ville, qui est devenue un passage obligé pour les politiques en campagne, continue de vivre au rythme de la polémique quant au sort des milliers de migrants qui attendent leur évacuation.

Premier déplacement de François Hollande à Calais au cours de son quinquennat. Le président de la République devrait réaffirmer sa volonté de démanteler la "jungle" de Calais.

Réponse à Nicolas Sarkozy. Le déplacement du chef de l'Etat intervient quelques jours après la visite de Nicolas Sarkozy, qui a fait des questions migratoires et d'identité des thèmes phares de sa campagne pour la primaire de la droite.

Visite à la gendarmerie et à la préfecture. Le chef de l'Etat rencontrera au cours de cette visite les forces de l'ordre, des élus, ainsi que des chefs d'entreprises et des acteurs associatifs. Mais il ne se rendra pas dans la "jungle".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CALAIS

10h06 : Voici l'une des déclarations du chef de l'Etat, ce matin, à Calais : François Hollande a confirmé son intention de vider "complètement et définitivement" le campement sauvage de la "jungle", où vivent au moins 7 000 migrants, candidats à l'entrée au Royaume-Uni.

(franceinfo)

08h58 : François Hollande a lancé une pique à l'attention de ceux qui polémiquent sur la "jungle" de Calais et la crise des migrants. Le gouvernement prendra, "autant qu'il est possible, une distance par rapport à des instrumentalisations ou des polémiques qui, d'ailleurs, tournent le dos aux principes des valeurs de la République", a-t-il déclaré.

08h54 : "Le gouvernement ira jusqu'au bout" dans le démantèlement de la "jungle" de Calais, a martelé le chef de l'Etat devant les forces de l'ordre.

08h52 : "Nous allons engager le démantèlement définitif et complet de la 'Lande' [nom officiel de la 'jungle'] de Calais."

08h50 : Depuis Calais, François Hollande adresse également "un message clair" aux passeurs : "Vous ne passerez plus."



(FRANCEINFO)

08h46 : François Hollande demande aux Britanniques de "prendre leur part" dans la crise migratoire qui se joue à Calais. La ville est la porte d'entrée des migrants vers la Grande-Bretagne via le tunnel sous la Manche.

08h44 : "Nous devons démanteler complètement, définitivement le camp."

Le chef de l'Etat a débuté son discours devant les forces de l'ordre à son arrivée à Calais. Vous pouvez le regarder en direct.

08h43 : François Hollande va devoir aussi faire face à la polémique concernant le sort des milliers de migrants qui attendent leur évacuation. Vous pouvez suivre sa visite dans notre direct.

08h35 : Ce déplacement survient quelques jours après celui de Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat a fait des questions migratoires et d'identité des thèmes phares de sa campagne pour la primaire à droite.

08h53 : François Hollande vient à Calais alors que la présence de milliers de migrants dans la "jungle" génère des tensions croissantes avec les habitants et les acteurs économiques.

08h53 : C'est sa première visite à Calais (Pas-de-Calais) depuis le début de son quinquennat. Et François Hollande y est très attendu. Le chef de l'Etat doit rencontrer les forces de l'ordre, des élus, des chefs d'entreprise et des acteurs associatifs. Mais il n'a pas prévu de se rendre dans la "jungle" où s'entassent entre 7 000 et 10 000 migrants.