Calais : les régions devront accueillir les migrants

Le gouvernement a tranché : les migrants seront répartis dans les régions, au prorata de leur population. Les explications de France 2.

FRANCE 2

Il y a 9 000 migrants à Calais (Pas-de-Calais) et 3 000 en Ile-de-France. Pour en finir avec cette situation, le ministère de l'Intérieur entend répartir ces 12 000 migrants sur tout le territoire. En clair, "il faudra que chacun accepte de prendre sa part pour que le drame humanitaire à Calais s'arrête", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Des oppositions à venir

Chacune des 12 régions devra donc trouver des places d'hébergement, une répartition proportionnelle à la population. La région Auvergne-Rhônes-Alpes devra donc passer de 379 places à 1 784, c'est quatre fois plus qu'aujourd'hui, mais selon le président de région Laurent Wauquiez, il n'est pas question d'accepter ces ouvertures. La région Paca, elle, devra passer de 226 places à 1 175, c'est cinq fois plus. Pour Christian Estrosi, démanteler Calais de cette manière ne servira à rien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue aérienne du camp de migrants de la \"jungle\" à Calais (Nord), le 7 septembre 2016.
Vue aérienne du camp de migrants de la "jungle" à Calais (Nord), le 7 septembre 2016. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)