Calais : les Britanniques contre un déplacement de la frontière à Douvres

Du côté britannique, a-t-on envisagé un déplacement de la frontière donc un afflux de migrants sur le territoire ? Lilya Melkonian est en duplex depuis Londres.

FRANCE 2

Les Britanniques n’en veulent absolument pas selon Lilya Melkonian : "Si la frontière devait être déplacée côté anglais, elle se trouverait au port de Douvres. C’est là que la plupart des ferrys arrivent en provenance de la France. Autant vous dire que les habitants du Kent n’en veulent absolument pas. D’ailleurs c’est la position de l’opinion publique britannique dans son ensemble. Hors de question pour eux de transférer la frontière de Calais vers la Grande-Bretagne".

Pas de renégociations  de l’accord du Touquet

"Si la plupart disent qu’ils comprennent l’exaspération des Français, ils considèrent que cela ne les regardent absolument pas. Ils le répètent depuis plus jours, si Calais en est arrivé là, c’est tout simplement parce que la France a mal géré l’afflux de migrants et que l’Union européenne gère mal ses frontières. C’est d’ailleurs la position des élus britanniques qui le répètent eux aussi, ils ne renégocieront pas les accords du Touquet", conclut la journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marc Puissesseau, pdg de la société qui gère les ports de Boulogne et Calais
Jean-Marc Puissesseau, pdg de la société qui gère les ports de Boulogne et Calais (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)