Pêcheurs de Guadeloupe : des traditions à préserver

Publié Mis à jour
Pêcheurs de Guadeloupe : des traditions à préserver
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Schlienger, E.Delevoye, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

Le 13 Heures continue de vous faire découvrir les beautés de la Guadeloupe. Jeudi 11 novembre, les équipes du Journal vous proposent un focus sur les pêcheurs des Saintes.

Des silhouettes font leur apparition dans la nuit. Ce sont les marins-pêcheurs des Saintes, en Guadeloupe, qui s’apprêtent à partir en mer. Les équipages perpétuent ainsi la tradition ancestrale de cette île : la pêche à la senne. Au bout de quelques minutes, le filet est jeté et les hommes avec. Sans l’aide de machines, les pêcheurs équipés d’un masque et d’un tuba tirent la senne, un filet de 250 mètres de long.

“On le fait monter à chaque fois et on le fait redescendre

Ils l’empêchent de racler le sol et d’abîmer les coraux. “On le fait monter à chaque fois et on le fait redescendre”, explique l’un des pêcheurs. Selon le courant, la tâche s’avère plus ou moins compliquée. Quand le courant les emmène dans le sens contraire, ils sont obligés de nager plus. Et chaque rocher dans l’eau est un danger potentiel. Les pêcheurs n’ont que quelques secondes pour réagir. À quelques encablures de là, une habitante est aussi debout depuis trois heures du matin. Elle cuisine pour les pêcheurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.