VTC : la commission d'Uber au cœur des revendications des chauffeurs

La baisse des commissions est la question centrale que soulèvent les chauffeurs de VTC. Agnès Girault-Carlier fait le point sur la situation en direct du siège de la société Uber.

FRANCE 3

La baisse des commissions est le sujet qui fait coincer les négociations entre Uber et les chauffeurs. "Quand vous prenez un Uber, c'est 25% de la course qui est prélevée et qui va directement dans la poche du géant américain. Impossible pour l'entreprise de céder sur ces 25% car, sinon, elle prendrait le risque que le million de chauffeurs des 80 pays du monde, finalement, aient les mêmes revendications que les chauffeurs français", explique Agnès Girault-Carlier.

Pas d'entretien prévu entre Uber et les chauffeurs

"Il faut savoir aussi que l'entreprise connaît des difficultés financières : plus de deux milliards de dollars de perte. Le groupe américain à quand même annoncé la création d'un fonds d'investissement de deux millions d'euros", relate la journaliste. Pour l'heure, aucune réunion, aucun entretien n'est prévu avec les chauffeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chauffeurs de VTC manifestent, porte Maillot à Paris, le 15 décembre 2016. 
Des chauffeurs de VTC manifestent, porte Maillot à Paris, le 15 décembre 2016.  (MAXPPP)