VIDEO. Grève des taxis : le gouvernement réagit

Les taxis manifestaient leur mécontentement depuis 5 heures du matin, ce lundi 15 décembre. Une équipe de France 2 fait un point sur la mobilisation.

Plusieurs associations de chauffeurs de taxi avaient appelé à la grève ce lundi 15 décembre. La mobilisation n'était été au rendez-vous.

Au coeur des revendications, l'utilisation de l'application UberPop qui met en relation via internet, des passagers avec des conducteurs non professionnels. Une formule interdite en Espagne et en Allemagne, qui inquiète les chauffeurs de taxi : "Nous on paye des charges énormes. On paye une licence qui coûte un certain prix. On paye une assurance cher donc ce n'est pas normal de laisser faire n'importe quoi" explique l'un d'entre eux au micro de France 2.

Le gouvernement calme le jeu

Le gouvernement n'a pas tardé à réagir en annonçant en début de matinée l'interdiction de l'application de transports entre particuliers UberPop, à partir du 1er janvier 2015.
Cette manifestation, moins suivie que d'habitude, devrait se disperser en début d'après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un taxi parisien en avril 2014.
Un taxi parisien en avril 2014. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)