UberPop suspend son application en France

La direction générale d'Uber a annoncé vendredi 3 juillet au matin la suspension de son application UberPop en France.

France 2

Après plusieurs grèves, blocages et manifestations violentes, les chauffeurs de taxi ont finalement réussi à faire plier UberPop. L'entreprise américaine de VTC vient d'annoncer l'arrêt de son service dans l'Hexagone à partir de 20 heures ce vendredi 3 juillet.

Uber ne souhaite pas faire courir le moindre risque aux conducteurs et aux passagers, car depuis plusieurs mois ses conducteurs et ses clients étaient victimes d'agressions par des chauffeurs de taxis grévistes.

Arrêt provisoire

Les taxis accusaient l'application de concurrence déloyale. UberPop proposait en effet des courses à prix cassés réalisées par environ 10 000 chauffeurs non professionnels. Le gouvernement avait déclaré la guerre à ce service en faisant voter une loi l'interdisant. Mais la suspension du service n'est peut-être que provisoire, car en septembre, le Conseil constitutionnel doit se prononcer sur la loi qui interdit UberPop.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur général d\'Uber France, Thibaud Simphal, le 19 mai 2015, à Paris.
Le directeur général d'Uber France, Thibaud Simphal, le 19 mai 2015, à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)