Cet article date de plus de six ans.

Uber Pop interdit à Lille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Uber Pop interdit à Lille : la grogne des taxis
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le préfet du Nord a décidé d'interdire le service Uber Pop de réservation d'un chauffeur par smartphone.

Malgré l'interdiction du préfet du Nord, une vingtaine de chauffeurs Uber Pop roulaient ce lundi 1er juin dans la matinée à Lille, et les taxis ne décolèrent pas.

Pour les autorités, ces conducteurs - dont beaucoup ne sont pas inscrits au registre du commerce et de l'artisanat - roulent en dehors des clous. Les contrôles vont d'ailleurs être renforcés.

Taxis sans clients

Accusée de travail dissimulé, l'entreprise Uber continue de séduire les Lillois et refuse de se laisser faire, a-t-elle donné comme mot d'ordre à ses chauffeurs. Pour ce conducteur, les autorités ont "peur d'Uber et ne sont pas crédibles" en n'interdisant purement et simplement l'application mobile. "Tout le monde va continuer", assure-t-il à France 2.

On estime qu'il y a 200 conducteurs Uber sur la métropole lilloise. Soit autant que d'artisans-taxis. Des taxis souvent contraints de travailler la nuit en plus du jour pour trouver des clients.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.