Transports : la colère des VTC

Les chauffeurs VTC en conflit avec la société Uber manifestent à Paris.

France 2

Les forces de l'ordre sont face à des centaines de chauffeurs VTC en colère. Depuis plusieurs heures, ils bloquent l'accès à l'aéroport d'Orly, arrêtent les voitures de leurs collègues qui ne manifestent pas et forcent les clients à descendre des véhicules. Des dizaines de voyageurs doivent finir leur trajet à pied.

80 heures par semaine

Depuis deux jours, les chauffeurs VTC manifestent violemment. La nuit dernière, six d'entre eux ont été interpellés dans des actes condamnés par le ministère des Transports. "Le gouvernement condamne fermement toutes les formes de violence constatées dans ces manifestations", a-t-il indiqué. Les chauffeurs réclament d'être mieux payés par la plateforme Uber car l'entreprise américaine a baissé ses tarifs, alors certains sont obligés de travailler 80 heures par semaine pour gagner 1 200 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cercueil portant l\'inscription \"Ubernaque\" est fixé sur un VTC, pendant le blocage de la porte Maillot, à Paris, le 15 décembre 2016.
Un cercueil portant l'inscription "Ubernaque" est fixé sur un VTC, pendant le blocage de la porte Maillot, à Paris, le 15 décembre 2016. (ALPHA CIT / CITIZENSIDE / AFP)