Cet article date de plus de six ans.

Opération colère des chauffeurs de taxi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Opération colère des chauffeurs de taxis
Article rédigé par
France Télévisions

Une nouvelle fois, dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin, plusieurs chauffeurs d'UberPop ont été pris à partie par des taxis en colère.

Les services de police ont dû intervenir face à l'escalade de violence entre chauffeurs de taxis et d'UberPop. Un conducteur UberPop encerclé par des conducteurs de taxi en colère, certains n'hésitent pas à sortir les clients des véhicules. Les chauffeurs de taxi dénoncent une nouvelle fois une concurrence illégale.

Disponible dans 8 villes

"C'est pas un taxi, pour nous c'est un clandestin, pour nous c'est du travail clandestin tout simplement", déplore l'un d'eux. UberPop, c'est cette application pour téléphone portable qui permet de commander un véhicule, conduit par des particuliers. Un service désormais disponible dans huit villes, malgré son interdiction par arrêté préfectoral à Bordeaux et Lille.

Ces dernières semaines, les altercations se sont multipliées. À Marseille et Strasbourg, des images montrent des chauffeurs de taxi qui s'en prennent à des chauffeurs UberPop.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Conflit taxis - VTC

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.