Le bras de fer entre taxis et VTC ne faiblit pas

Tôt ce vendredi matin, des VTC ont bloqué l'accès à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Ce vendredi soir ils mènent une opération escargot sur le périphérique.

FRANCE 3

Les VTC et les taxis continuent leur bras de fer. Ce jeudi soir, les VTC mènent une opération escargot sur le périphérique après avoir bloqué l'accès à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle ce vendredi matin. Les chauffeurs de VTC s'inquiètent du renforcement des contrôles dans leur profession.

Le journaliste Olivier Poncelet fait le point depuis la porte d'Aubervilliers en région parisienne. "C'est leur troisième jour de mobilisation pour disent-il sauver leurs emplois. Ils reprochent au gouvernement d'avoir - suite à la pression des taxis - renforcé les contrôles sur les chauffeurs LOTI. Ces chauffeurs qui chargent des clients seuls alors qu'ils sont censés ne faire que du transport collectif", explique le journaliste.

Heurts violents

Les chauffeurs de VTC affirment qu'ils ne veulent rien lâcher. "De son côté, le secrétaire d'État aux transports Alain Vidalies rappelle que les discussions sont ouvertes et qu'il serait temps que ce mouvement s'arrête et puis dit-il, le gouvernement n'acceptera plus les heurts violents entre chauffeurs et taxi que l'on a pu voir ces derniers jours", conclut le journaliste.
 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation des  VTC et LOTI sur la place de la République à Paris, le 4 février 2016
Manifestation des  VTC et LOTI sur la place de la République à Paris, le 4 février 2016 (THOMAS SAMSON / AFP)