Grève massive des taxis mardi contre les VTC

Les taxis vont de nouveau se faire entendre mardi 26 janvier à Paris et dans toute la France. La loi qui doit éviter la concurrence déloyale est inapplicable selon les syndicats. Les taxis visent en particulier les chauffeurs privés de la compagnie Uber.

France 3

Les chauffeurs de taxi sont appelés à une grève générale mardi et manifesteront notamment à Paris devant le ministère des Finances. "On pouvait se permettre il y a quelques années de clôturer notre journée un peu plus tôt parce qu'on estimait qu'on avait bien travaillé. Aujourd'hui, c'est fini. Tous les taxis font onze de travail journalier six jours sur sept minimum", affirme Mehdi, un chauffeur, au micro de France 3.

La loi non respectée

Les taxis souhaitent mettre la pression sur le gouvernement pour que soit mieux appliquée la loi Thévenoud du 1er octobre 2014. Pour eux, une grande partie des chauffeurs de VTC n'aurait pas suivi la formation pourtant obligatoire ni fait vérifier leur casier judiciaire. Certains utiliseraient également les couloirs de bus et feraient du racolage, pratiques uniquement réservées aux taxis. Comme en juin dernier, les blocages se concentreront sur trois secteurs : porte Maillot et les aéroports de Roissy et Orly.

Le JT
Les autres sujets du JT