Le haut-fourneau d'Uckange, symbole du passé industriel du Grand-Est

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Le haut-fourneau d'Uckange, symbole du passé industriel
France 3
Article rédigé par
M. Chevalier, C. Schaffner, F. Rosaci, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

Le haut-fourneau du parc d'Uckange (Moselle) est candidat au titre de "monument préféré des Français. Les votes sont ouverts jusqu'à dimanche. Un site culturel et touristique, symbole du patrimoine sidérurgique du Grand-Est.

Une cathédrale de béton et d'acier qui est devenue aujourd'hui une attraction touristique. "Ce ne sont pas des châteaux, mais ce sont quand même des installations qui ont des siècles d'Histoire. Il y a des générations qui ont gagné leur vie dans ces installations, il y a des générations qui ont travaillé, souffert, que ce soit en France, en Europe ou en Afrique", rappelle Jean Larché, guide du site et ancien ouvrier.

Mémoire du passé

Porte-drapeau lorrain, les hauts-fourneaux d'Uckange ont fondu du métal pour fabriquer des rails pendant un siècle. Edifié en 1890, l'usine prospère jusqu'aux années 1960, et 1 200 ouvriers y travaillent au plus fort de son activité. Puis, la catastrophe industrielle arrive et les hauts-fourneaux ferment les uns après les autres. Malgré plusieurs restructurations, Uckange doit fermer ses portes en 1991. L'usine est classée monument historique et se transforme en parc. Un vestige du passé à remettre au goût du jour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moselle

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.