Gilles Harpoutian révèle "La petite histoire des grandes impostures scientifiques"

Le journaliste scientifique était l'invité du Grand Soir 3 ce jeudi 21 avril pour présenter son dernier livre.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le journaliste scientifique Gilles Harpoutian était sur le plateau du Grand Soir 3 ce jeudi 21 avril pour présenter son ouvrage "La petite histoire des grandes impostures scientifiques". À la lecture du livre, quelques mythes tombent. "Pasteur est un imposteur par plagiat. Il a plagié tout le temps de sa carrière, de manière systématique, organisée", révèle Gilles Harpoutian avant de nuancer : "Il n'en reste pas moins un génie puisque dans toutes les disciplines auxquelles il s'est intéressé, il a fait avancer la biologie, il a fait avancer la science". Pasteur n'a jamais inventé le vaccin contre la rage, "il n'a non plus jamais inventé la pasteurisation, ça ne l'a pas empêché de déposer un brevet", ajoute le journaliste.

Une imposture archéologique 

Dans son livre, Gilles Harpoutian révèle également que des ruines mayas sur une île du Honduras viennent en fait d'ailleurs. "C'est un cas unique d'imposture archéologique d'État. Dans les années 70, c'est une dictature, et le Honduras manque d'attraits touristiques. Alors, il décide de se créer un passé Maya et des sites qui vont avec", raconte-t-il en plateau.

Le JT
Les autres sujets du JT