François Hollande s'est dit favorable à une candidature unique avec les écologistes lors de la présidentielle de 2012

Au contraire, Laurent Fabius souhaiterait qu'un candidat écologiste se démarque au premier tour.Ces débats font suite à la proposition de Daniel Cohn-Bendit qui souhaite qu'il n'y ait pas de candidat écologiste à la présidentielle en échange d'un accord aux législatives, position peu appréciée chez les Verts.

François Hollande
François Hollande

Au contraire, Laurent Fabius souhaiterait qu'un candidat écologiste se démarque au premier tour.

Ces débats font suite à la proposition de Daniel Cohn-Bendit qui souhaite qu'il n'y ait pas de candidat écologiste à la présidentielle en échange d'un accord aux législatives, position peu appréciée chez les Verts.

Pour François Hollande, l'accord dès la présidentielle "cela a un prix, c'est de se mettre d'accord sur un projet, des idées (...) et ensuite effectivement partager des circonscriptions" aux législatives.

"Je ne suis pas pour des accords de circonstance entre les deux tours de l'élection présidentielle. Je suis pour des accords en amont", a dit François Hollande, candidat déclaré à des primaires socialistes qu'il souhaite voir organisées au premier semestre 2011.

Le député Vert Noël Mamère a estimé dimanche qu'au regard des relations actuelles PS/Verts il était "impossible" qu'il n'y ait pas de candidat écologiste en 2012, mais il a prôné un dialogue avec les socialistes pour voir s'il était possible de s'accorder sur un "seul projet".