François Fillon a mis en garde mardi contre "une instrumentalisation de la lutte contre l'immigration clandestine"

Et ce, aussi bien à gauche qu'à droite. Pour lui, "la tradition humaniste de la droite va de pair avec le respect de ses lois par tous ceux qui se trouvent sur son territoire".Afin de mieux de coordonner le travail avec "les autorités roumaines et bulgares et d'accentuer les initiatives" de l'UE, la Commission européenne sera saisi mercredi.

Le premier Ministre, François Fillon.
Le premier Ministre, François Fillon. (AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS)

Et ce, aussi bien à gauche qu'à droite. Pour lui, "la tradition humaniste de la droite va de pair avec le respect de ses lois par tous ceux qui se trouvent sur son territoire".

Afin de mieux de coordonner le travail avec "les autorités roumaines et bulgares et d'accentuer les initiatives" de l'UE, la Commission européenne sera saisi mercredi.

François Fillon avait réuni mardi les ministres intervenant sur le dossier des Roms. Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, et celui de l'Immigration, Eric Besson étaient présents.

Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, et le directeur de cabinet de la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie ont également participé à la réunion.

A l'issue de la réunion le Premier ministre a appelé à agir "avec fermeté, continuité et justice, sans laxisme ni excès", dans ce dossier. Donné partant de Matignon par certains, à l'occasion du prochain remaniement M.Fillon était resté muet sur ce sujet depuis la fin juillet. Ce silence pouvait être interprété comme un désaccord de cette stratégie de rconquête d'une partie de l'électorat populaire tenté par le FN.

Rencontres avec l'administration roumaine
Brice Hortefeux, Eric Besson et Pierre Lellouche ont rencontré pour leur part mercredi les secrétaires d'Etat roumains à l'Intérieur et chargé des Roms, à Paris, au moment où les relations entre Paris et Bucarest sont tendues. La réunion s'est déroulée dans "un esprit constructif, amical" et "sans tension", a indiqué Eric Besson.

Pierre Lellouche et Eric Besson se rendront en Roumanie en septembre pour poursuivre le travail de concertation et examiner l'état d'avancement de ces différents projets, a précisé le ministère des Affaires étrangères.

Réunions internationales à l'automne
Le ministre Eric Besson organise le 6 septembre un séminaire de travail sur les thèmes de l'asile et de la lutte contre l'immigration irrégulière.

Les ministres compétents des principaux pays européens "concernés par ces problématiques" (Allemagne, Espagne, Grèce, Italie, Royaume-Uni), la présidence belge de l'Union Européenne, ainsi que le Canada et les Etats-Unis y ont été conviés.

Eric Besson organise les 21 et 22 octobre une conférence des directeurs de police du G6 (Allemagne, Espagne, France, Italie, Pologne, Royaume-Uni) et des Etats-Unis, consacrée à la mise en place d'une "task force" euro-atlantique de démantèlement des filières d'immigration clandestine.

Eric Besson a indiqué mardi que quelque 635 Roms ont été reconduits dans leur pays depuis le 28 juillet. A la fin août, le nombre de reconduites se situera "autour de 950" a ajouté le ministre.

Les gens du voyage ont pour leur part achevé mardi leur pèlerinage annuel à Lourdes quelque peu rassérénés par les messages de soutien reçus après l'offensive sécuritaire déclenchée par le gouvernement contre leurs camps illégaux.