Cet article date de plus de six ans.

Foie gras : près d'un Français sur deux favorable à l'interdiction du gavage

Au total, 29% des personnes interrogées assurent qu'elles n'achètent pas de foie gras à cause de la souffrance animale, selon un sondage publié par une association de défense des animaux, samedi 20 décembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un employé gave des canards à Soultz-les-Bains (Bas-Rhin), le 18 novembre 2014. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Près d'un Français sur deux (47%) est favorable à l'interdiction du gavage des canards et des oies dans la production de foie gras, selon un sondage OpinionWay, publié samedi 20 décembre. "C'est trois points de plus par rapport à un précédent sondage réalisé en 2013", précise association de défense des animaux L214, qui a commandé l'enquête. Les femmes (56%) et les jeunes sont en majorité favorables à cette interdiction, déjà entrée en vigueur au Danemark, en Finlande ou en Allemagne.

Des ventes en recul sur l'année 2013

Au total, 29% des personnes interrogées assurent qu'elles n'achètent pas de foie gras pour des raisons éthiques liées à la souffrance animale. Les Français sondés sont aussi 77% à assurer préférer un foie gras obtenu sans gavage. En 2013, la vente de ce produit a reculé de 3% en France, tandis que le volume d'achat par les ménages a chuté de 5,6%, ajoute L214, une association centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire.

Sondage réalisé les 17 et 18 décembre auprès d'un échantillon de 1 032 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.