Fichés S : revoir le système ?

Beaucoup souhaitent mettre en place des mesures de privation de liberté pour les personnes fichées S, voire même de les placer en rétention. Est-ce faisable et est-ce utile ?

France 2
Peut-on enfermer les personnes fichées S par précaution ? Pour une partie de la droite, c'est la seule solution. Nicolas Sarkozy demande les placements des plus dangereux dans un centre fermé. Pour Laurent Wauquiez, il faut construire ces centres. Sur 20 000 fichés S, la moitié, 10 500 sont des islamistes radicaux, 2 000 sont considérés comme dangereux. 

Réforme de la loi

Mais pour la gauche, pas question de créer un Guantánamo à la française, au nom de l'état de droit. Et puis, il y a la loi. Le procureur de Paris, François Molins, l'a rappelé il y a quelques jours, "on ne peut détenir quelqu'un avant qu'il ait commis une infraction". Alors, certains policiers demandent aujourd'hui une réforme de la loi et la création de centres fermés qui ne seraient pas de simples prisons. Mais quelles conditions de détention ? Quelle durée ? Pour cette magistrate, l'incarcération serait trop arbitraire.
Le JT
Les autres sujets du JT