Environnement : quand les communes embauchent des chevaux

Cette initiative écologique et pédagogique fonctionne déjà dans 200 villes françaises. 

FRANCE 3

En Seine-Maritime, les agents municipaux de Gonfreville-l'Orcher sont aidés par deux chevaux de trait. Guidé par deux cochers, engagés eux aussi spécialement par la commune, l'attelage sillonne les quartiers pour collecter les déchets. L'expérience fonctionne bien. "Les gens sont assez motivés par ce principe. Et c'est vrai que ça a été remarqué : les gens participent plus à la collecte de déchets", note Adèle Budzynski, cochère. 

Dans ans de tests

Le projet sera testé pendant deux ans, et pourquoi pas étendu. "On va expérimenter. On va comparer avec les autres villes ce qui peut se faire et dans deux ans, pourquoi pas du ramassage scolaire", confie Fabrice Pimor, élu en charge du projet hippomobile. Pour des raisons économiques, sociales ou financières, 200 communes en France on fait le choix comme Gonfreville-l'Orcher d'utiliser les chevaux pour certaines tâches municipales. 

Le JT
Les autres sujets du JT