En Savoie, des éleveurs séquestrent le président du parc de la Vanoise

Les éleveurs ont dénombré 130 attaques de loups depuis le début de l'été.

FRANCE 2

Les éleveurs ovins font entendre leur colère. A la suite d'une réunion publique mardi 1er septembre, ils ont décidé de retenir trois responsables du parc national de la Vanoise. Les éleveurs subissent de nombreuses attaques de loups. Ils réclament des tirs d’abattage plus nombreux, y compris à l'intérieur du parc. "On en peut plus. On vit dans l'angoisse journalière de ce qu'il va se passer. Est-ce que le loup va venir visiter notre troupeau cette nuit ?", décrit Luc Etellin, du syndicat Éleveurs ovins de Savoie au micro de France 2. Il évoque 160 constats d'attaques sur le département et plus de 600 brebis mortes depuis le mois de mai.

Fin de l'action à 14 heures

Du côté des éleveurs, pas de violence, mais une détermination à obtenir ce qu'ils veulent. Les trois membres du parc national de la Vanoise peuvent téléphoner et manger. Les éleveurs se sont engagés à cesser cette action à l'occasion d'une rencontre avec le préfet de Savoie. Cette réunion est prévue cet après-midi à 14 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT