Énergie : face à la hausse des tarifs, les élus d'Echirolles décident de ne pas payer la facture

Publié
Énergie : face à la hausse des tarifs, les élus d'Echirolles décident de ne pas payer la facture
Article rédigé par
C.Nivard, N.Rapuc-Mulac - France 2
France Télévisions

Avec la guerre en Ukraine, les factures d'énergie explosent, notamment pour les collectivités. Certaines villes ont décidé de repenser leur consommation énergétique, parfois de façon drastique. Reportage à Échirolles, dans l'Isère, où les élus ont aussi décidé de ne pas payer leurs factures énergétiques.

À Échirolles (Isère), il n'y a plus de petites économies. Dès lundi 1er août, l'éclairage public sera éteint de minuit à 6 h dans les parcs et les zones d'activité économique. Une décision plutôt bien accueillie par les habitants. Avec le conflit en Ukraine, le montant des factures énergétiques s'est envolé. Pour la commune d'Échirolles, c'est une augmentation de 230 %, un tarif censé être régulé. Les élus ont donc pris la décision de ne pas payer la note.

La température de la piscine diminue

"Si on avait payé ces factures, ça aurait été une augmentation de plus d'un million d'euro pour la ville, sur une facture globale qui est de 2,3 millions d'euros. Il est inconcevable de faire répercuter ces augmentations d'énergie", sur les habitants d'Échirolles, explique Amandine Demore, première adjointe au maire d'Échirolles, en charge des finances. Du côté de la piscine, l'un des bâtiments les plus énergivores de la ville, la température de l'eau diminue de 1 à 2 °C. Un changement qui passe inaperçu auprès des nageurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.