Cet article date de plus d'onze ans.

Durant l'été, les scootéristes, moins protégés, sont davantage exposés encore que durant le reste de l'année

Les chiffres sur la mortalité des conducteurs de deux-roues sont parlants: en 2009, 27,9% des morts sur les routes circulaient en deux-roues alors même que ce type de véhicule ne compte que pour 2% de l'ensemble du trafic.De 2008 à 2009, le nombre de morts en deux-roues motorisés a augmenté de 9,3%, a souligné le 29 juillet la Sécurité routière.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Apprentissage de la conduite en scooter (archives) (France 2)

Les chiffres sur la mortalité des conducteurs de deux-roues sont parlants: en 2009, 27,9% des morts sur les routes circulaient en deux-roues alors même que ce type de véhicule ne compte que pour 2% de l'ensemble du trafic.

De 2008 à 2009, le nombre de morts en deux-roues motorisés a augmenté de 9,3%, a souligné le 29 juillet la Sécurité routière.

Un test effectué fin juillet à Menton l'a montré : le choc entre un scooter et une voiture roulant à 50 km/h ne laisse que peu de chance au scootériste (voir la vidéo ci-contre).
Il s'agissait pour les organisateurs (Les assurances MMA et la Mairie de Menton dans les Alpes-Maritimes) de rappeler la vulnérabilité des scootéristes lors d'une chute ou d'un accident de la la route.

Cette vulnérabilité est accentué par des pratiques à risques encore trop nombreuses. Une enquête OpinionWay menée en novembre 2009 soulignait que 71% des hommes roulaient parfois en tee-shirt et 46% des femmes en jupes. De plus 40% des conducteurs de deux-roues ne portent pas systématiquement de gants et, plus grave, 20% n'attachent pas correctement leurs casques.

Alors cet été, si vous roulez scooter, mettez toutes les chances de votre côté en vous équipant correctement (même s'il fait chaud) et surtout restez vigilant, car en deux roues la distraction ne pardonne pas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.