Doggy bag : certains restaurants restent réticents

Mis en avant depuis quelques semaines par le principal syndicat hôtelier, le doggy bag ne fait pas encore l'unanimité dans les restaurants. La preuve avec le test de France 2.

FRANCE 2

L'utilisation du doggy bag qui permet de partir d'un restaurant avec les restes de son repas, n'est pas courante en France, malgré sa mise en avant par le principal syndicat hôtelier il y a quelques semaines, car cela véhicule encore une image de "honte". Pourtant, entre 210 à 230 grammes sont perdus sur chaque repas. France 2 a donc décidé de se rendre dans trois restaurants afin de vérifier si ces derniers se prêtaient au jeu du doggy bag. Dans le premier, un restaurant deux étoiles Michelin, la demande surprend le chef de rang. Mais aucun problème, puisque le plat est même mis sous vide.

Une taxe dès l'année prochaine

Autre lieu, une pizzeria parisienne. Là-bas, pas de souci non plus. Le plat de pâtes et la pizza peuvent être emportés. Autre ambiance en revanche dans une brasserie spécialisée dans la tarte flambée. "Le client est poussé à la consommation est pourtant le doggy bag nous est refusé", explique la journaliste. "Je ne peux pas vous la laisser l'emporter", explique le serveur en caméra cachée. L'an prochain ce restaurateur sera dans l'illégalité. Il devra alors payer en taxe.

Le JT
Les autres sujets du JT