Cet article date de plus de neuf ans.

DIRECT. Le débat sur l'engagement de la France au Mali à l'Assemblée nationale

Les parlementaires se retrouvent simultanément à l'Assemblée et au Sénat mercredi, pour un débat sur l'engagement des forces armées françaises au Mali. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Palais-Bourbon où siège l'Assemblée nationale, à Paris. (PATRICK ESCUDERO / HEMIS.FR / AFP)

L'information des parlementaires sur l'engagement des forces françaises au Mali se poursuit. Un débat sans vote sur la situation s'ouvre simultanément à l'Assemblée nationale et au Sénat, mercredi 16 janvier à 15 heures. C'est le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui représentera le gouvernement dans la première chambre, alors que Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, officiera dans la seconde.

Le "triple-objectif" de l'opération

Jean-Marc Ayrault a indiqué avoir exposé lundi soir, devant les parlementaires, le "triple objectif" de l'opération militaire française. Le premier est d'"arrêter l'offensive des groupes terroristes. Nous leur avons déjà porté un coup d'arrêt à l'est, nous portons maintenant notre effort à l'ouest du Mali", a expliqué le Premier ministre. 

"Le deuxième objectif est de préserver l'existence de l'Etat malien et de lui permettre de recouvrer son intégrité territoriale et sa totale souveraineté", a-t-il poursuivi. "Il faut enfin préparer le déploiement de la force d'intervention africaine autorisé le 20 décembre dernier par le Conseil de sécurité de l'ONU."

Sur le terrain, après une vague de frappes aériennes, la France a engagé
mardi, pour la première fois, des troupes au sol, pour reprendre la ville de
Diabali, à 400 km au nord de Bamako, tombée lundi aux mains des
islamistes.

Suivez le débat à l'Assemblée nationale sur francetv info. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.