Cet article date de plus d'onze ans.

Deux Françaises condamnées en 2008 en République Dominicaine pourraient être transférées en France avant Noël

Les deux françaises Sarah Zaknoun (19 ans) et Céline Faye (20 ans) ont été condamnées en 2008 à huit ans de prison à Saint-Domingue pour trafic de drogue, après la découverte de cocaïne dans leurs bagages.Le président dominicain Leonel Fernandez avait indiqué mardi à que les deux jeunes femmes pourraient regagner la France avant Noël.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Céline Faye et Sarah Zaknoun

Les deux françaises Sarah Zaknoun (19 ans) et Céline Faye (20 ans) ont été condamnées en 2008 à huit ans de prison à Saint-Domingue pour trafic de drogue, après la découverte de cocaïne dans leurs bagages.

Le président dominicain Leonel Fernandez avait indiqué mardi à que les deux jeunes femmes pourraient regagner la France avant Noël.

"Je suis impatiente de revoir ma gamine. Elle va bientôt être en France (...), je pourrai aller lui rendre visite au parloir", a déclaré à l'AFP Pascale Jackson, la mère de Céline Faye, sous le coup de l'émotion quelques minutes après avoir appris la nouvelle. "C'est une très bonne nouvelle, je suis très contente et je suis consciente de la chance que nous avons", a indiqué pour sa part Nabyla Zaknoun, la soeur de Sarah, qui s'est battue depuis le procès des deux jeunes filles pour qu'elles soient rapatriées en France.

"Je crois que ce serait hautement symbolique que nous puissions faire en sorte qu'elles reviennent en France avant Noël. Sur ce calendrier, le président dominicain est d'accord", a indiqué Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération; à l'issue d'une rencontre à l'Elysée entre Nicolas Sarkozy et son homologue dominicain Leonel Fernandez. Cette visite faisait suite à la signature à la mi-novembre entre Paris et Saint-Domingue d'une convention de transfèrement autorisant leurs ressortissants emprisonnés à purger leurs peines dans leur pays d'origine.

Les deux jeunes filles ont toujours affirmé que la drogue avait été placée dans leurs valises à leur insu.

Dix-sept autres ressortissants français sont détenus en République dominicaine et sont également concernés par la nouvelle convention.

Une fois de retour en France, Sarah Zaknoun et Céline Faye "purgeront leur peine dans une prison située dans leur région d'origine", a ajoute la présidence française dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.