Cet article date de plus de cinq ans.

Des spéléologues découvrent une nouvelle entrée du gouffre de Padirac

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Des spéléologues découvrent une nouvelle entrée du Gouffre de Padirac
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Il aura fallu huit ans de recherches pour arriver à cette découverte archéologique de première importance.

Des kilomètres de réseaux et une rivière souterraine débouchant dans le célèbre gouffre de Padirac. C'est ce qui est arrivé à un groupe de spéléologues après huit ans de recherches. Au départ, il s'agissait d'une grille quelque part sur les Causses du Quercy (Lot), une porte sur l'inconnue par laquelle un ruisseau s'enfonce dans les entrailles de la terre. En 2007, un petit groupe de spéléologues s'y engouffre pour la première fois et décide de suivre le cours d'eau. Le tunnel est étroit, il leur faudra cinq ans pour l'élargir à l'explosif et parcourir 250 mètres. Leur voyage commence réellement à partir de ce moment-là. Plusieurs kilomètres de galeries, des couloirs, des salles auxquelles ils donneront des noms évocateurs comme celle du "Bon repos" ou encore "Le boyau qui tue".  

Saint Graal 

Aujourd'hui plus de 11 kilomètres ont été cartographiés. Trois jours sont nécessaires pour les parcourir, des bivouacs ont dû être installés et les parois sécurisées. Au bout de huit ans, surprise, la dernière exploration débouche sur une autre cavité qui n'est autre que le Saint Graal de milliers de spéléologues : le gouffre de Padirac. Personne encore n'avait atteint le réseau de Padirac autrement que par le célèbre gouffre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.