Cet article date de plus de huit ans.

Des lycéens en difficulté poussés à abandonner les cours ?

Au lycée Edmond Rostand, à Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise), des élèves auraient été incités à démissionner, pour gonfler le taux de réussite de l'établissement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un lycéen passe l'épreuve de philosophie au baccalauréat, dans un lycée parisien, le 16 juin 2011. (MARTIN BUREAU / AFP)

SOCIETE - C'est une "taupe" qui a transmis des preuves à une fédération de parents. Le lycée Edmond Rostand de Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise) inciterait les élèves en difficulté à laisser tomber les cours, rapporte France Bleu 107.1, mardi 18 septembre. La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) affirme avoir reçu "56 lettres de démissions signées par des élèves ou par leur famille, parfois sans aucun motif", précise la radio.

"Ils me disaient que je n'avais aucun avenir, que c'était mieux de démissionner (...) que l'année prochaine, de toute façon, je n'allais jamais être reprise", raconte une élève de l'établissement à France Bleu Paris. L'objectif, selon la radio, serait de "gonfler les bons résultats du lycée aux examens". Mais jusqu'à présent, aucune preuve tangible n'avait été rendue publique. L'inspection académique soutient pour le moment la direction du lycée. Et une plainte a été déposée pour identifier la taupe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.