Des dizaines de rats grouillent sur les pelouses du Louvre

Les rongeurs viennent se nourrir des restes laissés par les Parisiens et les touristes. Un photographe a pris plusieurs clichés pour montrer leur nombre.

Les rats des Jardins du Louvre s\'approchent près des badauds, comme ici, mercredi 23 juillet 2014.
Les rats des Jardins du Louvre s'approchent près des badauds, comme ici, mercredi 23 juillet 2014. (FRANCOLON XAVIER / SIPA)

Des dizaines de rats gambadent dans les jardins du Carroussel et des Tuileries, à Paris, rapporte Le Point, samedi 26 juillet. "C'est assez habituel de croiser des rats dans Paris la nuit", explique le photographe Xavier Francolon, interrogé par l'hebdomadaire. "Ce qui est surprenant ici, c'est de les voir sortir en plein jour et s'approcher sans aucune timidité des gens qui pique-niquent."

Des rats dans les jardins du Louvre, en juillet 2014.
Des rats dans les jardins du Louvre, en juillet 2014. (XAVIER FRANCOLON / SIPA)

"Il y en avait vraiment beaucoup, alors j'ai pris ces photos"

Alors qu'il avait l'intention de prendre en photo la fête foraine voisine, ce dernier s'est concentré sur les rongeurs, dont il en a aperçu une trentaine. "J'avais repéré les mammifères depuis un moment, deux ans environ. Mardi et mercredi [23 juillet], il y en avait vraiment beaucoup, alors j'ai pris ces photos", explique-t-il à Metronews.

Un rat sur la pelouse des Jardins du Louvre, mercredi 23 juillet 2014 à Paris.
Un rat sur la pelouse des Jardins du Louvre, mercredi 23 juillet 2014 à Paris. (FRANCOLON XAVIER/SIPA)

En attendant, les touristes tiquent un peu. Certains font le parallèle avec Ratatouille, le petit rongeur parisien du film réalisé par les studios Pixar. "J'ai compté pas moins d'une douzaine de rats qui trottinaient dans une haie des pelouses du Louvre ce soir. Peut-être que Ratatouille préparait le dîner ?"

Les repas des Parisiens et des touristes attirent les rats

"Le jardin du Carrousel, en particulier, est un lieu de pique-nique apprécié des Parisiens et des touristes", explique le Musée du Louvre, contacté par Metronews. "Il s’en suit que les reliquats des repas sur les pelouses et dans les poubelles attirent les rats et favorisent leur prolifération." Le Louvre travaille en collaboration avec le service d'hygiène de la Ville de Paris, tout au long de l'année. En cas de prolifération de rats, l'entreprise est avertie pour intensifier ses interventions.