Dépakine : des risques sous-estimés ?

Entre 2007 et 2014, plus de 10 000 femmes enceintes auraient pris cet antiépileptique accusé de provoquer des malformations chez le fœtus.

France 2
La dépakine est un médicament antiépileptique. Entre 2007 et 2014, plus de 10 000 femmes enceintes en auraient pris alors que les risques pour les enfants à naître étaient déjà connus. C'est ce que révèle une étude de l'Agence du médicament.
Dans le viseur des victimes, le laboratoire Sanofi, qui commercialise le médicament. Contacté par téléphone, le laboratoire explique que la risque est mentionné dans un document d'information.

"Une vraie défaillance"

Le docteur Jean-Daniel Flaysakier est sur le plateau de France 2 pour en discuter : "Il y a eu un vrai défaut d'informations pour les femmes épileptiques qui désiraient un enfant, ainsi qu'une information insuffisante des professionnels de santé qui étaient amenés à les suivre", explique-t-il. On savait qu'il y avait des risques de malformations, mais aucun plan de gestion des risques n'a été mis en place : "C'est une vraie défaillance de la veille sanitaire", poursuit le médecin, précisant que ce médicament est toutefois indispensable pour les épileptiques et qu'il ne faut pas le retirer du marché.
Le JT
Les autres sujets du JT