Cet article date de plus de neuf ans.

Dénoncer son voisin au fisc, un concept très "net"

Un étudiant niçois a créé un site internet où les internautes sont invités à dénoncer toute personne qui gruge l'administration fiscale. Vous avez dit immoral ? 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du site Dénonciation fiscale.com créé par un étudiant niçois de 23 ans.  (FTVI )

Une envie de vengeance contre votre ancien pote, votre ex, votre voisin ou un membre de votre famille avec qui rien ne va plus ? Le site internet de ce jeune Niçois de 23 ans pourrait intéresser votre âme immorale. Son nom ? Dénonciation fiscale.com. Cela a le mérite d'être clair. Après quatre jours de maintenance, le site est redevenu opérationnel, vendredi 13 avril.

Le quotidien Nice-Matin révèle l'information et raconte le concept. Lancé il y a quatre mois, ce service propose aux internautes de dénoncer toute personne qu'ils suspectent de berner le fisc. Et déjà 150 personnes auraient balancé leur voisin, leur père ou leur chef, selon le concepteur qui souhaite garder l'anonymat. Le procédé est simple (mais payant) : moyennant 19 euros pour un particulier (26 pour une société), l'internaute est invité à remplir un questionnaire de huit interrogations. 

"C'est avant tout un projet étudiant, se justifie son créateur. On voulait juste voir si on était capable de le mener à son terme. Il s'arrêtera peut-être en même temps que nos études." D'autant que dénoncer son voisin à l'administration fiscale ne nécessite qu'un courrier timbré, comme le rappelle Nice-Matin. Mais si cela rapporte de l'argent, pourquoi arrêter ce concept peu catholique ? 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.