Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Radio Londres, les bonnes ondes de la BBC

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

"Ici Londres, les Français parlent aux Français." "Il fallait que ce soit dit comme ça." Franck Bauer, ancien speaker de la BBC et dernier survivant de l'équipe, se rappelle l'intonation exacte de la phrase mythique de Radio Londres.

Les voix françaises de Londres, c'était une sorte de troupe radiophonique de jeunes gens et une mission : remonter le moral des Français occupés. Et ça marchait, comme en témoignent les milliers de lettres adressées malgré la censure au siège de la radio anglaise. "C'était une fenêtre sur la liberté (...), une soupape, explique l'historienne Aurélie Luneau. La BBC était une soeur, une confidente. Ecrire à la BBC, c'était pouvoir enfin dire librement ce qu'on avait sur le coeur."

"C'est la bataille de France, et c'est la bataille de la France"

Et c'est depuis Bush House, le centre du service mondial de la BBC à Londres, que le 6 juin 1944,  le général De Gaulle annonce le Débarquement. Pendant quatre ans, les journalistes et chroniqueurs français de Radio Londres auront informé, distrait... contré la propagande allemande - le fameux "Radio Paris ment, Radio Paris est allemand" - et envoyé des messages codés aux Forces françaises de l'intérieur. "Un rôle capital, conclut l'historien Jean-Louis Crémieux-Brilhac : maintenir l'espoir pendant la première période, et ensuite contribuer à piloter l'action tactique des résistants français."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.