Une facette méconnue de Churchill dévoilée au cinéma

Au moment de la préparation du Débarquement, Winston Churchill était en proie à la dépression et sujet à l'alcoolisme. Le film Churchill révèle cette partie méconnue du personnage.

France 3

Le V de la victoire, la démarche volontaire, droit vers l'objectif, chef de guerre au milieu de ses troupes... C'est l'image de Churchill. C'est aussi celle du cinéma : son regard, son cigare et sa silhouette. Sauf que l'homme était sujet à de courtes, mais terribles dépressions. C'est le thème du film Churchill de Jonathan Teplitzky, visible à partir du mercredi 31 mai au cinéma.

Il ne croyait pas au Débarquement

Deux jours avant le débarquement du 6 juin 1644, les souvenirs de l'opération ratée du débarquement anglo-saxon raté de 1915 aux Dardanelles hantent Winston Churchill. Un échec complet face aux Turcs, au point de compromettre toute sa carrière. Ministre de la Marine, il est alors renvoyé. En juin 1944, devant l'état-major allié, le Premier ministre britannique va jusqu'à s'opposer aux opérations imminentes. Mais une fois les troupes lancées sur les plages de Normandie, Churchill sort de sa dépression, se ressaisit et redevient le Premier ministre de combat qu'il a toujours été, un personnage de légende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un billet de cinq livres à l\'effigie de l\'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, entré en circulation en septembre 2016. 
Un billet de cinq livres à l'effigie de l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, entré en circulation en septembre 2016.  (STEFAN WERMUTH / AFP)