D-Day : quand des agriculteurs mettaient à l'abri 300 personnes

300 personnes qui cherchaient un abri le soir du Débarquement, ont été accueillies par un couple d'agriculteurs de Carentan (Manche).

France 3

Le débarquement du 6 juin 1944 a été un événement violent, mais il a aussi permis parfois des moments de fraternité au cœur de la guerre. Ainsi, dans la nuit du 5 au 6 juin, 300 personnes prises au piège des bombardements ont été accueillies dans une ferme, sauvées par un couple d'agriculteurs. Des gens ordinaires transformés en héros dans la campagne de Carentan (Manche), là où aujourd'hui les étables ont été remplacées par d'autres bâtiments.

"Mettre tout le monde à l'abri"

Dans leur ferme manoir, Alderic et Noémie Duchemin ont accueilli les réfugiés, et leur fils Philippe se souvient encore de cette nuit. "Mon père est parti vers les dépendances, il a ouvert les portes et tous les gens sont entrés dans les étables", raconte-t-il. Les 300 personnes s'étaient échappées du train Paris-Cherbourg (Manche), qui venait d'être bombardé. "Pour eux, la réaction a été de mettre tout le monde à l'abri", indique Philippe Duchemin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carentan
Carentan (France 2)