Commémorations du 6 juin 1944 : des attractions pour revivre le Débarquement au plus près

Le business autour du D-Day ne se résume pas à des t-shirts et des tasses. Les précisions du journaliste Manuel Tissier sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

Pour faire recette autour du business du D-Day, certains ne manquent pas d'originalité. "En matière de produits dérivés, il y a à boire et à manger au sens propre, puisqu'une fromagerie a créé l'an dernier un camembert spécial Débarquement avec son étiquette originale. L'opération est reconduite cette année pour le 75e anniversaire. Sur la côte d'Opale, un brasseur présente une nouvelle bière : D-Day, du nom d'une gamme qui va de la brune à la blonde", indique le journaliste Manuel Tissier sur le plateau du 13 Heures.

Simulateur de vol, balade en Jeep, "escape game" dans un bunker...

Pour une expérience plus immersive, il est possible de revivre ces jours historiques du Débarquement avec des reconstitutions plus vraies que nature. "Un musée de la Manche offre une expérience unique à ses visiteurs : un simulateur de vol à bord d'un Dakota C-47, l'appareil qui transportait les soldats alliés au-dessus de la Manche le 6 juin 1944 pour l'opération Overlord. Une dizaine de minutes de sensations fortes pour 13 €. Entre Carentan et Sainte-Mère-Église, dans la Manche, on peut s'offrir un tour dans des Jeep d'époque. Enfin, pour les amateurs d'énigmes, un 'escape game' vous met au défi d'arriver à sortir d'un bunker normand", conclut Manuel Tissier. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le business autour du D-Day ne se résume pas à des t-shirts et des tasses. Les précisions du journaliste Manuel Tissier sur le plateau de France 2.
Le business autour du D-Day ne se résume pas à des t-shirts et des tasses. Les précisions du journaliste Manuel Tissier sur le plateau de France 2. (FRANCE 2)