Cet article date de plus de six ans.

De nouvelles profanations de cimetières

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs cimetières ont été profanés ces derniers jours en France. Des actes de vandalisme condamnés par le Premier ministre.

C'est la série noire. Alors que le cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin) a été saccagé le jeudi 12 février, deux autres cimetières ont été profanés ces dernières heures. Mardi 17 février, c'est celui de Tracy-sur-Mer (Calvados) qui a été saccagé. Des dizaines de crucifix ont été plantés à l'envers dans le sol ou brisés, et des objets ont été renversés. Les habitants sont scandalisés.

Selon le maire Jean Bedez, d'autres cimetières de la région ont été vandalisés dans les semaines précédentes. Sur l'identité des auteurs, l'édile penche plutôt pour "une bande de jeunes, soit alcoolisés, soit enfumés".

"Personne n'a été visée"

Le cimetière de Sain-Béat (Haute-Garonne) a aussi été profané. Le maire de la ville réagit pour France 3 : "Personne n'a été visé. Ce n'est pas ciblé. Il n'y a aucune inscription, aucun tag qui pourrait déceler quelque chose".

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, ces faits sont dus "bien souvent à une motivation religieuse", "mais il y a quelque fois du vandalisme pur et simple".

En 2014, 216 cimetières ont été profanés en France. Des enquêtes ont été ouvertes pour retrouver les auteurs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.