Cet article date de plus de dix ans.

Dans l'affaire du meurtre Marie-Jeanne Meyer, un homme de 20 ans est activement recherché depuis plusieurs semaines

Selon M6 qui a sorti l'information vendredi, citant des sources proches du dossier, il est considéré comme un "témoin important" dans l'enquête sur la mort de la lycéenne de 17 ans dont le corps a été retrouvé carbonisé en juin en Ardèche.Ce marginal aurait quitté précipitamment l'endroit où il était logé sans donner signe de vie depuis mi-juillet.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Marie-Jeanne Meyer, 17 ans, retrouvée morte le 21 juin 2011 à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) (photographie diffusée dans le cadre d'un avis de recherche - AFP / Gendarmerie nationale)

Selon M6 qui a sorti l'information vendredi, citant des sources proches du dossier, il est considéré comme un "témoin important" dans l'enquête sur la mort de la lycéenne de 17 ans dont le corps a été retrouvé carbonisé en juin en Ardèche.

Ce marginal aurait quitté précipitamment l'endroit où il était logé sans donner signe de vie depuis mi-juillet.

La jeune fille avait disparu le 18 juin après être partie faire un jogging dans la campagne, sur les hauteurs de Tournon-sur-Rhône, à proximité du hameau où réside sa famille.

Son corps partiellement carbonisé, enterré dans un trou, à proximité d'effets personnels lui appartenant, avait été découvert trois jours plus tard par les gendarmes dans une zone boisée et escarpée de la commune.

La famille de Marie-Jeanne Meyer, "informée seulement une demi-heure avant la diffusion de l'information" sur la chaîne M6, selon un proche des parents de la victime, a fait part samedi de son "désarroi et (de son) dépit" face aux révélations des médias vendredi.

"On n'a aucune information, on est au courant par la presse, pour nous c'est pénible", a éclaré Sonia Meyer, la mère de Marie-Jeanne, évoquant au sujet de ce suspect "une piste parmi d'autres".

Les enquêteurs ont été mis sur la piste du suspect grâce à des prélèvements effectués par la police scientifique et technique, attestant de sa présence sur les lieux du crime, ont encore dit ces sources, confirmant une information de M6.

Contacté par l'AFP, le parquet à Avignon, qui avait ouvert une information judiciaire contre X pour homicide volontaire après la découverte le 21 juin du corps, n'a souhaité ni infirmer ni confirmer ces informations.

Le suspect, un marginal originaire de la région, est déjà connu pour des affaires de violence.

Depuis quelques jours, tous les commissariats et gendarmeries de France ont reçu une fiche de recherche concernant le jeune homme, ainsi que l'organisation policière internationale Interpol, selon la même cette source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.