Courbevoie : un animateur scolaire reconnaît avoir agressé sexuellement 10 enfants

Le jeune homme de 26 ans avait déjà été suspendu pour des faits similaires. Le point avec France 2.

FRANCE 2

Début octobre, un animateur de centre aéré de 26 ans est visé par une première plainte pour agression sexuelle sur mineur. Des parents ont été alertés par leur fils. L'animateur travaillait dans trois écoles de Courbevoie (Hauts-de-Seine). En garde à vue, l'homme avoue avoir agressé au moins 10 victimes, des petits garçons de 5 à 8 ans qu'il aurait isolés dans les toilettes ou le gymnase le mercredi après-midi ou pendant les vacances scolaires.

Des parents inquiets

Devant une des écoles ce jeudi 10 décembre, les parents sont consternés. "Ça m'a choquée parce qu'on pense que l'école, c'est un endroit en sécurité pour les enfants quand les parents travaillent, mais apparemment, c'est pas ça", déplore une mère de famille. "On a eu peur, on a posé des questions à nos enfants et puis on espérait très fort que nos enfants ne soient pas touchés", ajoute une seconde.

Des parents qui, pour beaucoup, mettent aussi en cause l'employeur de l'animateur, une structure rattachée à la mairie. En décembre 2012 et août 2013, plusieurs parents l'auraient déjà alertée sur l'animateur. Il est alors suspendu avant d'être réaffecté quatre mois plus tard. Aujourd'hui, les enquêteurs continuent d'interroger les enfants, et la liste des victimes pourrait encore s'allonger.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'arche de La Défense, à Courbevoie (Hauts-de-Seine). 
L'arche de La Défense, à Courbevoie (Hauts-de-Seine).  (MAXPPP)