Tentative d'assassinat contre Guy Orsoni à Ajaccio : un avocat placé en garde à vue puis relâché

L'homme serait soupçonné d'avoir dissimulé une arme avant l'arrivée de la police, alors que son cabinet se situe à proximité du lieu de la fusillade.

Le nationaliste corse Guy Orsoni a été la cible de tirs d\'arme à feu, jeudi 13 septembre 2018, à Ajaccio(Corse du Sud).
Le nationaliste corse Guy Orsoni a été la cible de tirs d'arme à feu, jeudi 13 septembre 2018, à Ajaccio(Corse du Sud). (FOURNIL PIERRE ANTOINE / MAXPPP)

La justice poursuit son travail dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat commise sur Guy Orsoni, le 13 septembre. France Bleu RCFM rapporte, vendredi 21 septembre, qu'un avocat d'Ajaccio (Corse du Sud) a été placé en garde à vue puis relâché jeudi soir.

Il serait soupçonné d'avoir dissimulé une arme avant l'arrivée de la police, alors que son cabinet se situe à proximité du lieu de la fusillade. Guy Orsoni la lui aurait remise juste après la fusillade. Entendu par les enquêteurs tout au long de la journée, il a été relâché jeudi soir vers 21 heures.

Guy Orsoni a été blessé par balles dans le centre-ville d'Ajaccio alors qu'il était au volant de sa voiture. Le nationaliste corse avait été atteint à un bras par des tirs d'arme automatique et transporté à l'hôpital, sans que sa vie ne soit mise en danger. La juridiction interrégionale de Marseille (Jirs), compétente en matière de criminalité organisée, est en charge du dossier.