Orages en Corse : la catastrophe aurait-elle pu être anticipée ?

Publié
Orages en Corse : la catastrophe aurait-elle pu être anticipée ?
franceinfo
Article rédigé par
J. Lonchampt, M. Martel, E. Delagneau, F. Parisis, J. Cohen-Olivieri, G. Heymes - franceinfo
France Télévisions

La vigilance orange a été déclenchée quelques minutes à peine avant les violents orages en Corse, dans la matinée du jeudi 18 août. Météo France concède avoir été surpris par la situation.

En une heure à peine, le gigantesque nuage opaque a déferlé sur la Corse, jeudi 18 août. L’ampleur est quasi-inédite, comme en témoignent les images de webcams au nord de l’île. Les vents ont été enregistrés à plus de 225 km/h à Marignana (Corse-du-Sud). L’orage s’est formé quelques heures plus tôt lorsque l’air chaud de la Méditerranée a rencontré un courant d’air glacial à -65 °C venu du ciel. La différence de températures était telle que les éléments se sont déchaînés.

"On se doute que le phénomène est violent"

Une dépression s’y est mêlée, formant un mouvement tourbillonnaire et surpuissant. Les premières alertes de radars météo ont détecté plus tôt dans la matinée qu’une perturbation se formait. "Deux heures auparavant, on voit que les échos des radars sont extrêmement importants, puissants, donc on se doute que le phénomène est violent et qu’il va arriver sur la Corse (...) Ça aurait dû être anticipé", pense Nicolas Le Friant, prévisionniste. Météo France n’a déclenché la vigilance qu’au moment où l’orage frappait.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.