Cet article date de plus de trois ans.

Les 4 Vérités - François de Rugy : "Il faut reconnaître la spécificité de la Corse dans notre Constitution"

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
rugy
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce mercredi 31 janvier.

Pour lutter contre l'absentéisme des députés et pouvoir "améliorer l'efficacité de la décision et de l'application des lois", "nous allons revoir l'échelle des sanctions. Il faut que les députés soient irréprochables", a déclaré François de Rugy dans Les 4 Vérités ce mercredi matin.

Si Sénat et Assemblée nationale ne se mettent pas d'accord sur la réforme institutionnelle, "le référendum est une possibilité de demander aux Français de trancher", a prévenu l'élu LREM.

"Il faut reconnaître la spécificité de la Corse, une île avec une identité forte, qui a une langue qui est encore parlée par beaucoup de monde", a affirmé François de Rugy, qui a reçu la semaine dernière les leaders nationalistes corses Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni.

Il prône "des autonomies plus fortes" des régions

"Dans notre Constitution, je crois qu'il est bon qu'on reconnaisse cette diversité des territoires français", a-t-il poursuivi. "La France est un grand pays, est une grande nation, dans laquelle il y a une diversité des territoires et en tant que président de l'Assemblée nationale, je préside une Assemblée où il y a une diversité d'opinions politiques, mais il y a aussi une diversité des territoires, et je crois qu'il faut le reconnaître, y compris en ayant des autonomies plus fortes pour nos régions en général et pour la Corse en particulier".

"Je crois qu'Emmanuel Macron est favorable au fait que ce soit au plus près du terrain que l'on traite les problèmes des gens", a conclu François de Rugy. Un déplacement en Corse du président de la République est prévu le 6 février.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.