Cet article date de plus de quatre ans.

Législatives : un nationaliste corse à l'Assemblée nationale ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Législatives : un nationaliste corse à l'Assemblée nationale ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Front national a progressé en Corse lors de l'élection présidentielle et le discours nationaliste s'est imposé aux élections régionales.

Un nationaliste corse sur les bancs de l'Assemblée nationale à Paris, c'est l'idée portée par Jean-Paul Carrolaggi. Il représente la nouvelle majorité nationaliste élue il y a deux ans à la tête de la collectivité corse. Pour la première fois, les nationalistes misent sur une victoire dans au moins une des quatre circonscriptions de l'île, du jamais vu sous la Ve République.

Porter "la voix du peuple corse"

Pourquoi se présenter ? "Pour que les Corses portent un message directement, et pas par le biais d'élus qui sont les représentants de partis nationaux et qui ne portent pas la voix du peuple corse", explique le candidat "Per a Corsica" de la 1ère circonscription de Corse-du-Sud. Un discours qui agace certains candidats, dont Maria Guidicelli qui défend les couleurs d'Emmanuel Macron. Le Front national est arrivé en tête sur l'île à l'élection présidentielle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.