Jean-Luc Mélenchon favorable sous conditions à la mention de la Corse dans la Constitution

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à une des principales revendications des dirigeants nationalistes de Corse, celle d'un statut de résident.

Jean-Luc Mélenchon à l\'Assemblée, le 23 janvier 2018.
Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée, le 23 janvier 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jean-Luc Mélenchon s'est déclaré vendredi 9 février favorable sous conditions à l'inscription de la Corse dans la Constitution, mais uniquement via l'article 74, sur l'Outre-Mer, mettant cependant en garde contre un "démembrement de la République française" avec des statuts à la carte région par région.

Se revendiquant toujours jacobin, Jean-Luc Mélenchon a par contre apporté son soutien à une des principales revendications des dirigeants nationalistes de Corse, celle d'un statut de résident, qui permettrait de réserver l'accession à la propriété aux Corses ou à ceux vivant sur l'île depuis un certain temps.

Concernant l'inscription de la spécificité de la Corse dans la constitution, proposée par Emmanuel Macron dans son discours à Bastia mercredi, Jean-Luc Mélenchon a accusé le chef de l'Etat de vouloir utiliser la Corse comme "cheval de Troie" pour aboutir à des statuts différents, région par région. Tout comme il a "instauré un code du travail à géométrie variable".