Injures contre Dominique Érignac : le militant nationaliste corse Charles Pieri placé en garde à vue

L'ex-chef du FLNC est soupçonné d'être le titulaire d'un compte Facebook ayant publié des propos injurieux visant la veuve du préfet Claude Érignac.

Charles Pieri le 2 février 2018 à Ajaccio.
Charles Pieri le 2 février 2018 à Ajaccio. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Le militant nationaliste Charles Pieri a été placé en garde à vue, mardi 13 février, en Corse, dans l'enquête sur les propos injurieux visant la veuve du préfet Claude Érignac, publiés sur Facebook, rapporte France Bleu RCFM, confirmant une information du Parisien.

Soupçonné d'être le titulaire du compte Facebook

L'ex-chef du FLNC Charles Pieri est soupçonné d'être le titulaire d'un compte Facebook ayant publié ces propos injurieux. Il était convoqué mardi à 10 heures à la gendarmerie de Ghisonaccia, sur la côte est de l'île (Haute-Corse).

Dans ce message publié sur Facebook, l'auteur compare Dominique Érignac aux femmes françaises ayant collaboré avec les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette publication avait été postée, mercredi 7 février vers 2 heures du matin, quelques heures après la cérémonie d'hommage au préfet Claude Érignac assassiné il y a 20 ans.