Incendie à Biguglia : les élus locaux déplorent un manque de moyens

Alors que l'incendie qui s'est déclaré à Biguglia (Haute-Corse) n'est toujours pas circonscrit par les pompiers, les élus locaux pointent du doigt des moyens insuffisants.

France 3

Ce matin, de la fumée s'échappe toujours des hauteurs de Biguglia (Haute-Corse). Depuis plus de 24 heures, les pompiers sont mobilisés pour venir à bout de l'incendie. Mais la polémique gronde : les moyens de lutte contre les flammes sont-ils suffisants, notamment les moyens aériens ? Certaines images ont marqué les esprits : des habitants qui luttent avec des seaux d'eau ou avec des tuyaux d'arrosage. Bien dérisoire face à la virulence du feu, mais souvent la seule solution.

Des moyens italiens en renfort

La France dispose d'une flotte de bombardiers d'eau, les fameux Canadairs jaunes, seuls avions capables de se ravitailler sur des plans d'eau et de larguer au plus près du feu. Et les traqueurs, eux, obligés de revenir à leur base pour se recharger. Mais hier, un seul Canadair était engagé dans cet incendie majeur. De quoi susciter l'incompréhension des élus. En déplacement en Corse hier, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, justifie les moyens engagés, estimant la flotte "suffisante". C'est l'entraide européenne qui a permis de faire face : depuis hier, des moyens italiens renforcent la flotte française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers luttent contre les flammes à Biguglia, en Haute-Corse, le 24 juillet 2017. 
Des pompiers luttent contre les flammes à Biguglia, en Haute-Corse, le 24 juillet 2017.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)