Football : le président du Havre agressé par un supporter lors du match de barrage à Ajaccio

Le match de pré-barrage entre l'AC Ajaccio et Le Havre a été émaillé d'incidents, dimanche.

Le match AC Ajaccio-Le Havre, dimanche 20 mai.
Le match AC Ajaccio-Le Havre, dimanche 20 mai. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Le président du club de football du Havre (HAC) Vincent Volpe a reçu un coup de poing dans le dos alors qu'il se trouvait en tribune, dimanche 20 mai au soir lors du match de barrage de Ligue 2 face à Ajaccio au stade François-Coty, a-t-il indiqué lundi à franceinfo.

"Français de merde"

L'agression a eu lieu après le penalty marqué par Le Havre. La députée du Havre Agnès Firmin-Le Bodo, qui était présente en tribune aux côtés du président du club, indique à France Bleu Haute Normandie que des supporters corses ont proféré des insultes "racistes" à leur encontre, comme "Français de merde". Tous les deux ont dû quitter la tribune.

"La pression était réelle, raconte-t-elle. Après le penalty c'était très tendu et on nous a demandé de quitter la tribune, d'aller à l'intérieur de l'enceinte." "C'était physique !". "Ce n'est juste pas tolérable", a-t-elle poursuivi.

La rencontre a été gagnée par Ajaccio aux tirs aux buts.

Le match, qui devait initialement avoir lieu vendredi, a été décalé à dimanche après des violences de la part de supporters corses contre les joueurs havrais. Plusieurs dizaines d'entre eux avaient insulté les joueurs du Havre, bloqué leur bus à l'entrée du stade et jeté sur le véhicule des projectiles divers, tandis qu'éclataient pétards et bombes agricoles.