Cet article date de plus de trois ans.

Football : la violence des supporters d'Ajaccio

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Football : la violence des supporters d'Ajaccio
Article rédigé par
France Télévisions

Hier, 18 mai, alors qu'ils venaient jouer un match de barrage à Ajaccio (Haute-Corse) décisif pour la montée en Ligue 1, les joueurs du Havre (Seine-Maritime) ont été bloqués par un groupe de supporters corses.

C'est au cri de "Français de merde" qu'un petit groupe de supporters corses bloque la route menant à l'entrée du stade d'Ajaccio (Corse-du-Sud). Le bus qui transporte les joueurs du Havre est alors pris pour cible : caillassage, jets de projectiles, insultes racistes et menaces. Face à cette violence, les joueurs du Havre sont tétanisés et refusent de quitter le bus. Après quelques minutes, la décision est prise : sur décision du préfet, le match du soir est ainsi annulé et reporté.

Match reporté à dimanche

Alors que la confusion est totale et que le bus est toujours immobilisé, le président du club corse prend la parole. "Nous condamnons et nous regrettons profondément les incidents qui ont eu lieu sur la voie publique. Le règlement est clair : la responsabilité incombe aux forces de l'ordre", a déclaré Alain Orsoni, vice-président de l'ACA. C'est finalement à bord d'un avion privé spécialement affrété pour eux que l'équipe et ses dirigeants ont regagné Le Havre (Seine-Maritime) dès minuit hier soir où là, près d'une centaine de supporters les attendaient. La Ligue française de football annonce que finalement le match se jouera dimanche soir à Ajaccio. La préfecture de police a pris des engagements pour assurer la sécurité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.