En Corse, la location de véhicules entre particuliers séduit les touristes

Visiter la Corse peut vite s’avérer en casse-tête sans voiture. Mais face à la flambée des prix chez les loueurs de véhicules et un parc automobile restreint, les vacanciers sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la location entre particuliers. #IlsOntLaSolution

Article rédigé par
Margaux Bonfils - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Louer son voiture à un particulier, une option qui séduit les vacanciers de l'île de beauté. (France 3 Corse)

L’île de beauté attire chaque année des millions de touristes impatients de découvrir ses célèbres paysages. Mais le voyage peut se transformer en calvaire sans véhicule. Problème : les prix des loueurs de voitures ont flambé. Cette hausse tarifaire s’explique par la hausse du prix du carburant, à laquelle s’ajoute une réduction du parc automobile de 30 %, selon nos confrères de France 3 Corse.

Multiplication des plateformes

Un cocktail qui peut vite faire monter la facture pour les vacanciers, de plus en plus nombreux à privilégier la location de véhicules entre particuliers. Si on devait louer une voiture chez un professionnel, on était à plus de 1 000 euros par semaine. Là, on est à 250 euros”, explique un couple de touristes qui a opté pour le véhicule d’un local. En cas d’accident ou de panne, c’est l’assurance du loueur qui intervient, pas de frais d’assurance supplémentaires à débourser pour les utilisateurs. Une protection qui aide à passer le pas.

L'attrait économique a créé un engouement pour cette pratique. Les plateformes en ligne spécialisées explosent (Ouicar, Zecar, Getaround, Roadstr...) et les loueurs particuliers ne désemplissent pas. Je suis plein jusqu’à mi-juin, j’ai quinze jours en juillet et je pense que je vais remplir en août”, se réjouit Didier Thébaud, un loueur privé. L’occasion pour le quarantenaire de sortir sa voiture du garage et d'arrondir ses fins de mois tout au long de l'été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.