Élections territoriales en Corse : les nationalistes à deux pas de la victoire

Malgré une faible participation, les nationalistes sont les favoris d'une élection qui doit conduire à la composition de la nouvelle collectivité territoriale unique de la Corse. La journaliste Hélène Hug est en direct de Bastia (Haute-Corse) pour France 2.

FRANCE 2

C'est un raz-de-marée nationaliste qui a envahi la Corse ce dimanche 3 décembre, à l'occasion du premier tour des élections territoriales. "46,7% des voix dès le premier tour pour la liste conduite par l'autonomiste Gilles Simeoni et l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni", confirme la journaliste Hélène Hug, en direct de Bastia (Haute-Corse), en reprenant les premières estimations Ipsos.

Les listes républicains sur le point de fusionner ?

La victoire des nationalistes est ainsi quasiment acquise dès le premier tour. "La liste de droite régionaliste conduite par Jean-Martin Mondoloni arrive en deuxième position avec seulement 14,6% des voix", poursuit la journaliste. Les listes menées par Les Républicains (LR) et LREM font jeu égal avec 11,7% de voix. Ces trois listes vont-elles fusionner pour le second tour ? "Elles l'avaient laissé entendre pendant la campagne, pour essayer de contrer et de faire un front républicain", rappelle Hélène Hug. Le second tour a lieu dimanche 10 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'actuelle assemblée de Corse, qui fera place à la collectivité territoriale unique désignée dimanche 3 et 10 décembre 2017.
L'actuelle assemblée de Corse, qui fera place à la collectivité territoriale unique désignée dimanche 3 et 10 décembre 2017. (MAXPPP)