Corse : un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accéder aux ports de plaisance

La préfecture de Haute-Corse a décidé vendredi d'imposer aux personnes qui souhaitent accoster dans un port de plaisance corse, de prouver qu'ils n'ont pas le Covid-19 avec le résultat d'un test PCR négatif.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accoster dans le&nbsp;port de plaisance d'Ajaccio. (CATHERINE KEREVEL / FRANCE-BLEU BREIZH IZEL)

Il faudra désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour accéder à un port de plaisance en Corse, rapporte France Bleu RCFM. La mesure a été annoncée vendredi 16 avril par François Ravier, le préfet de Haute-Corse et un arrêté a été publié. 

Il s'agit de "la même mesure que pour les arrivées dans les ports et les aéroports qui sera valable pour toute la saison estivale 2021", précise France Bleu, ajoutant qu'il suffira "d'un seul test" pour "accoster dans tous les ports" puisque celui-ci donnera lieu à une attestation qui prouve que le contrôle a bien été réalisé, "ce qui leur permet ensuite de continuer leur séjour et accoster dans d'autres villes".

Saint-Florent, le premier port de plaisance de l'île, a d'ores et déjà commencé à appliquer cette mesure. "C'est important, car cela va rassurer les habitants de Saint-Florent et des autres villes portuaires concernées, estime le préfet de Haute-Corse, François Ravier. C'est aussi important pour faire venir des touristes, parce que la qualité du protocole sanitaire appliqué ici est devenue un facteur d'attractivité."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.